Les récentes variations des prix de l’énergie tracent un tableau complexe pour les entreprises, oscillant entre une détente actuelle et des prévisions de coûts élevés à moyen et long terme. Voici un bilan détaillé par l’INSEE, adapté aux enjeux des bâtiments tertiaires et à la nécessité de se conformer au décret tertiaire. 

Bilan de l’INSEE : Augmentation Significative des Coûts Énergétiques en 2022

L’INSEE a récemment mis en avant une augmentation significative des coûts énergétiques pour les entreprises de plus de 20 salariés en raison de la hausse des prix de l’énergie amplifiée par le conflit en Ukraine.:

  • +54% en 2022
  • +40% en 2021

Au total, la hausse atteint 116% en 2 ans, cela représente une dépense globale de 22 milliards d’euros pour 2022.

Paradoxalement, malgré une légère hausse de la production industrielle, la consommation du secteur industrielle a globalement diminué, avec des secteurs énergivores enregistrant des baisses marquées:

  • -9% pour le gaz
  • -3% pour l’électricité

La période actuelle offre toutefois une opportunité avec une détente des prix de l’électricité et du gaz. Pour anticiper les fluctuations futures, les entreprises peuvent tirer avantage de l’ARENH en complétant leurs achats à des tarifs inférieurs à 100€/MWh.

Face à cette hausse des factures énergétiques, comment optimiser vos consommations? En 3 mois en agissant sur l’exploitation pendant la saison de chauffe, il est possible de réduire significativement la facture.

Découvrez comment le Groupe la Poste a économisé 14% l’hiver dernier avec l’aide de Sobre Energie

Quelles perspectives en 2024?

La persistance de prix élevés reste probable sur l’année 2024, avec des éléments déterminants tels que:

  • l’obsolescence progressive du parc nucléaire français
  • la fin programmée de l’ARENH d’ici 2026
  • la croissance de la demande énergétique, stimulée par l’électrification des usages

 

Face aux prévisions de prix élevés pour 2024-2030, les entreprises de l’industrie investissent massivement (29% en 2022) dans l’efficacité énergétique:

  • projets tels que la construction de centrales photovoltaïques
  • accords d’achat d’énergie (PPA)

Une démarche d’autant plus cruciale dans le contexte de conformité réglementaire du décret tertiaire, incitant les bâtiments tertiaires à s’aligner sur des normes d’efficacité énergétique.

 

Pour en savoir plus, consultez notre Livre Blanc « Votre feuille de route 2024-2030 pour être au rendez-vous du Décret Tertiaire

Comment financer sa stratégie de rénovation énergétique?

Décret Tertiaire, Décret BACS, loi d’accélération des énergies renouvelables, en 2023-2024 la réglementation se renforce pour les bâtiments tertiaires. 

Sobre Energie et ses partenaires le Groupe la Poste, la Banque des Territoires peuvent vous accompagner à différents niveaux:

  • mesure et suivi de vos consommations énergétiques
  • audits énergétiques pour prioriser vos scénarios de travaux
  • recherche de financements (subventions, CEE, prêts)
  • stratégie Décret Tertiaire

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les financements existants