<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1399801&amp;fmt=gif">

300

bâtiments

11,3%

de reduction de consommation

500

référents immobiliers
Associer
l'analyse data
et le management
des hommes
Logo-groupe-la-poste-rs

La problématique

Il s'agit d'accompagner La Poste dans l'amélioration des performances énergétiques de 300 de ses bâtiments. La problématique implique un changement au niveau technique,  managérial comme comportemental.

Les enjeux

Les principaux enjeux de la mission de maîtrise énergétiques consistent à : 
- Etablir une vue globale des dépenses 
- Favoriser une prise de conscience générale quant à la nécessité de réduire son empreinte énergétique
- Sensibiliser les chefs d'entreprises à être acteurs de la démarche 
- Impliquer toutes les parties prenantes au quotidien pour garantir la pérennité de la démarche.

La réponse

Les actions mises en place ont permis de réaliser une économie de 8% à 15% par bâtiment, sans investissement.
Elles ont été déployées selon 3 phases : 
- Une phase Mesure : en réalisant un audit de la facture énergétique afin de mieux identifier les points d'amélioration 
- Une phase Recommandation en mettant en place un plan d'actions adapté et cohérent avec le diagnostic établi.
- Une phase Management : en accompagnant au quotidien les différents acteurs impliqués pour emporter l'adhésion des acteurs et garantir la pérennité de la démarche.

1

bâtiment

7

IoT ambiance

4

sous-comptages
La pérennisation
des actions est un
levier puissant de la maîtrise énergétique
.
l3

La problématique

RATP Real Estate a fait de l'efficacité énergétique, un des grands axes stratégiques. Le Groupe est en recherche permanente de solutions innovantes pour améliorer sa maîtrise de l’énergie. Après avoir réalisé de belles performances en 2019, au Cube2020, certaines dérives énergétiques sont apparues du fait de la complexité du site et d'une certaine myopie quant aux consommations réelles. 

Les enjeux

Les enjeux ont été de 4 ordres différents : 
- La mesure afin d'établir les réelles consommations énergétiques
- La communication auprès des occupants afin de construire de l'engagement
- L'alignement des objectifs de réduction énergétique avec toutes les parties prenantes, y compris la maintenance du site
- Et enfin la pérennisation de la consommation dans le temps pour éviter les effets "montagne russe"

La réponse

L’instrumentation du bâtiment avec des capteurs IoT a permis d’identifier et d’analyser  les différents usages du bâtiment et leurs consommations pour un  management énergétique plus précis, une estimation juste et un plan d’actions adapté.
En co-construction avec le mainteneur et le client, Sobre Energie a mis en place des actions d’amélioration continue tout en prenant en compte le confort des occupants et la performance énergétique. La communication avec  les occupants est un élément qui a fait toute la différence, une étape  essentielle à la pérennisation des actions.

19%

de réduction de consommation

22%

de reduction de GES

120

actions proposées

Créer un nouveau
business model
autour de l'énergie
universite

La problématique

Après avoir finalisé son schéma directeur énergie (réduction des GES et des consommations énergétiques), l'Université de Bordeaux souhaitait déployer des mesures pour maîtriser sa facture prévisionnelle d'énergie, amenée à doubler d'ici 2030, si aucune action n'était mise en place. L’université s'est fixé des objectifs ambitieux : réduire de 40 % ses gaz à effet de serre à l’horizon 2030 par rapport à ses émissions de 2012-2014 et, à plus court terme, diminuer annuellement sa consommation de 10% minimum . A cette fin, elle a inscrit donc cinq bâtiments (plus de 60 000m²), à la 5e édition du Concours Usages Bâtiment Efficace (CUBE 2020)

Les enjeux

L'Université a organisé un premier "partenariat interne pour la sobriété énergétique" rassemblant les responsables du pilotage immobilier et de la gestion technique du bâtiment, l'exploitant, les partenaires utilisateurs et les étudiants. Cela a permis une économie d'énergie de 10%. Mais l'Université a décidé de faire appel à Sobre Energie pour aller plus loin dans les économies en activant les leviers d'usage et d'exploitation. Sur les 5 bâtiments inscrits à CUBE 2020, 2 sont confiés à Sobre Energie : le site historique de la Victoire et celui plus récent de la Bastide. 

La réponse

Sur la base de l’audit global de consommation réalisé grâce aux outils de supervision énergétiques déjà en place, Sobre Energie a établi un plan d’actions mensuel avec une roadmap déployée selon 4 grands axes :
- Un processus de communication efficace entre les usagers, les responsables de bâtiments, et les mainteneurs
- Une campagne d’affichage présentant les écogestes et les bonnes pratiques au quotidien (un écogeste par mois)
- Un chef de projet, Energy Manager pour centraliser l'action, coordonner avec tous les acteurs et mesurer les impacts
- La pérennisation de la dynamique afin d’ancrer l’optimisation énergétique dans la durée. Ces actions ont permis de définir un nouveau business model autour de la gestion énergétique

Les résultats : une réduction de 25 % de consommation sur le site de la Victoire, ce qui classe l’université de Bordeaux 1er de sa catégorie sur CUBE 2020. 12 % d’économies d’énergie supplémentaires viennent s’ajouter aux 11 % de réduction déjà obtenues l’année précédente sur le site de la Bastide.

5

bâtiments

23

capteurs IoT

40 000

utilisateurs par jour
Créer des approches
spécifiques et
sur-mesure
pour la maîtrise de l'énergie
Université_Panthéon-Sorbonne_(depuis_janvier_2015)

La problématique

La Sorbonne mène une politique active d’efficacité énergétique : la Direction du Patrimoine de l’Université est très engagée,  avec la volonté d'aborder de façon innovante la vie du bâtiment et le confort des personnels au delà du seul cadre réglementaire. La Sorbonne souhaite mettre en place davantage d'indicateurs et de reportings.

Les enjeux

Un audit ainsi que des actions spécifiques et adaptées à la gestion d'un bâtiment tertiaire atypique
La réalisation d'analyses fines des consommations pour identifier et corriger certaines fluctuations et dérives, notamment en termes de température. 

La réponse

Les objectifs suivants ont été fixés  avec Sobre Energie: 
- 3% d’économie par an sur l’ensemble des consommations énergétiques
- l’homogénéisation des températures dans les bâtiments
- la mise en place de leviers comportementaux, notamment avec le personnel administratif 

 

1

bâtiment

92%

de satisfaction des occupants

60 000

m2
Les écogestes
sont clés pour
péreniser
les économies
BouyguesTelecom

La problématique

Bouygues Telecom souhaitait mieux communiquer auprès des occupants d'un de ses sites sur les consommations énergétiques et transformer ce qui pouvait être vécu comme une contrainte en un élément positif ! Cet objectif s'inscrivait également dans le cadre du volet communication de leur certification ISO 50 001.

Les enjeux

Trouver une façon ludique et efficace de communiquer sur les écogestes sans être directif ou moralisateur.
Remettre du sens à l'implication de chacun sur sa consommation énergétique, chez lui comme en entreprise.
Faire prendre conscience aux occupants que les économies vont au-delà de la seule dimension économique

La réponse

Le Groupe a été séduit par l'approche "gamification" proposée par Sobre Energie. En effet, les collaborateurs ont pu tester leurs connaissances grâce à un quiz sur les écogestes, disponible sur une application mobile. Le projet a été finalisé en moins de deux mois, de façon agile et efficace. Et le taux de satisfaction des participants à été de 92%!